wp2f9a868a_0f.jpg

Choisir l’étalon:

Il sera sélectionné en fonction de la femelle à saillir. Notre critère principal n’est pas son palmarès (un beau chien n’est pas forcément un chien qui reproduira ses qualités) mais son pédigrée sur 5 générations. Celui-ci devra être compatible avec celui de la lice. Nous faisons généralement des centaines de kilomètres pour trouver le chien qui réponds à tous nos critères.

 

Déterminer le moment de la saillie:

Avec les chaleurs, débute le suivi de progestérone avec un frottis vaginal puis des prélèvements sanguins et leur analyse toutes les 48h afin de déterminer l’ovulation et présenter la chienne au meilleur moment.

Les 2 saillies à 48h d’intervalle se déroulent toujours au domicile de l’étalon, la saillie se pratiquera soit en insémination artificielle chez un vétérinaire expérimenté soit en naturel sous notre surveillance (pour éviter toute blessure).

 

Suivi de la gestation:

30 jours après la saillie, nous faisons faire une échographie pour confirmer la gestation. A 40 jours, nous installons la caisse de mise bas dans le salon. A 50 jours, nous vermifugeons la future maman et débutons un traitement homéopathique (Cervicyl) qui facilitera la naissance. A 55 jours, nous demandons au vétérinaire une radio afin d’avoir une idée du nombre de chiots attendus. En fonction de la radio, nous modifions l’alimentation de la maman en débutant des croquettes puppys plus caloriques.

A ce stade, la maman continue les petites promenades à son rythme. Le soir, c’est séances de massage sur son ventre, un moment intense en émotions mais aussi utile car il a été prouvé qu’une chienne détendue transmettait beaucoup de choses à ces petits même durant la gestation. C’est un 1er contact tactile avec les chiots.

Le déroulement d’une portée au Val Chantellois

La naissance:

Nous assistons à chaque naissance afin de rassurer la mère et de l’assister si nécessaire. Les chiots sont pesés et identifiés par des petits rubans de couleur. A la fin de la mise bas, en cas de doute, nous faisons faire une radio pour vérifier que l’utérus est vide.

Nous informons les futures familles dans les heures qui suivent du nombre de chiots et de leur sexe.

De 0 à 3 semaines:

Les chiots naissent sourds et aveugles, ne pouvant se déplacer qu’en rampant et ne pouvant réguler leur température seuls. Ils resteront dans la caisse de mise bas durant 3 semaines avec une lampe chauffante infrarouge allumée en permanence afin de maintenir une température stable constante. Leur maman est avec eux et peut sortir de la caisse librement.

Le fond de la caisse est composé de couvertures et de draps pour un maximum de confort, ils sont lavés/changés entre 3 et 5 fois par jour.

 

 

3 à 5 semaines:

Durant cette période, beaucoup de changement dans le développement des chiots vont entrainer des changements dans leur environnement.

Ils vont ouvrir les yeux, entendre, marcher, jouer et aboyer en peu de temps!

 

 

5 à 9 semaines:

Les périodes d’éveil augmentent et vont nous permettre d’agrandir leurs découvertes au monde extérieur à l’élevage.

 

Tout d’abord, dès 6 semaines, ils sont mis chaque jour par groupe de 2 dans la maison en dehors du parc afin de vivre au rythme de la maison, avec les humains et chiens adultes autour d’eux. Ils évoluent librement, sous notre surveillance discrète, afin de découvrir toutes les pièces de la maison, nous allons instaurer les 1ers « interdits »...comme mettre le nez dans le frigo ou manger les plantes vertes!

 

 

 

« Du choix de l’étalon aux départs »
wpaeabe3db_0f.jpg
wpf4a525fd_0f.jpg

Nous allons les surveiller 24h/24 en installant un lit à coté de la caisse de mise bas. Nous donnerons le biberon si nécessaire aux chiots les plus faibles. Nous les pesons quotidiennement et débutons leur éveil tactile à l’humain par des manipulations et caresses chaque jour sur chaque chiot. Les chiots seront vermifugés à 15 jours.

 

La mère verra son alimentation multipliée par 3 ou 4 et enrichie de calcium. Nous lui donnons également un traitement homéopathique (Wombyl) afin de vider l’utérus et d’éviter une infection. Ses mamelles sont surveillées quotidiennement pour éviter un engorgement, soignées avec du miel dès que les chiots provoquent une petite irritation sur sa peau.

 

Les familles sont informées de leur évolution et peuvent découvrir les photos sur notre blog chaque semaine. Les visites sont interdites durant cette période pour des raisons sanitaires et le repos de la maman.

wp30c40c7f_0f.jpg
wp0c11398b_0f.jpg
wpddeb3101_0f.jpg
wp7d766d6c_0f.jpg
wp1ea4c77f_0f.jpg

 

A 4 semaines, les chiots ont accès au parc extérieur qui fait 300m2, équipé de nombreux jeux de stimulation et d’éveil. Les jeux/jouets sont changés régulièrement afin de varier au maximum leurs découvertes et s’adapter à leur évolution.

Ce parc donne accès à celui qui est dans la maison et permet d’accélérer l’apprentissage de la propreté puisque nous les sortons à heures régulières. La plupart des chiots sont propres à leur départ à 8 semaines (sous conditions de votre présence au domicile).

 

wp26278995_0f.jpg
wpa0596f59_0f.jpg
wp0b93beab_0f.jpg

A 3 semaines, nous retirons la caisse de mise bas, mettons les chiots dans un parc dans le salon, le parc s’agrandira en même temps que leur fonction motrice s’améliorera. (à 5 semaines, il fera 15m2 et occupera une bonne partie du salon) Au début, les couvertures jonchent le sol afin d’éviter les glissades avec une marche encore peu stable. Nous installons dans un coin le « bac à litière », un espace rempli de copeaux de bois dans lequel les chiots apprendront rapidement à faire leurs besoins. Les copeaux sont changés intégralement chaque jour. Notre présence constante nous permet de maintenir un niveau de propreté élevé, ce qui est primordial dans l’apprentissage de la propreté. Nous commençons les bouillies de croquettes et nous leur mettons des petits colliers en tissu pour remplacer les rubans. Ces colliers reprennent la couleur des rubans et nous permettent de les identifier facilement.

wp3ffaceaf_0f.jpg
wpa2c96b5a_0f.jpg

Ils seront à nouveau vermifugés. Les bouillies de croquettes sont moins liquides et distribuées 5 fois par jour.  Les repas diminueront progressivement pour atteindre 3 repas à 8 semaines avec des croquettes sèches pour faciliter la transition chez vous.

Les manipulations se prolongent par de longues séances de calins, de brossage, touché des pattes, oreilles, bouche...sans jamais les brusquer, uniquement dans la détente pour que les manipulations humaines soient un plaisir pour eux.

Nous allons débuter l’apprentissage du rappel au sifflet qui nous sera utile par la suite lors des sorties en extérieur. Pour cela, nous accompagnons chaque début de repas de 2 coups de sifflet brefs.

 

wp961c13ae_0f.jpg

La maman continue d’allaiter ses chiots plusieurs fois par jour, elle a libre accès aux 2 parcs. Elle commence à jouer avec eux et progressivement à s’en détacher (elle ne refuse pas une petite promenade en extérieur) Nos autres chiens adultes sont mis en contact avec les chiots pour l’apprentissage des codes canins.

Les caractères commencent à se dessiner, les nouvelles expériences que nous leur proposons nous permettent d’observer quelques traits de personnalité.

 

Les familles vont les découvrir en vidéos et voir une évolution très rapide. Les visites ne sont toujours pas autorisées sauf pour raison exceptionnelle.

wp928caad9_0f.jpg
wp9887a0ba_0f.jpg
wp2c7f4010_0f.jpg
wp8b4dc363_0f.jpg

Déjà bien imprégnés par le contact humain, ils vont découvrir nos modes de communication, notre langage verbal et non verbal. Nous allons commencer la pré éducation avec des petites récompenses. A leur départ, la plupart des chiots auront acquis : Assis, couché, rappel à la voix et au sifflet, le NON, la propreté, l’inibition à la morsure (ne mordille plus du tout les mains), des prémices du rapport d’objets et parfois le pas bouger. Nous ferons les 1ers « statiques » (position debout maintenue 1min à cet âge) afin de pouvoir observer leur morphologie.

Si certains familles souhaitent que nous approfondissions les bases éducatives, il est possible de garder le chiot plus longtemps.

 

Nous allons commençons aussi les sorties en extérieur, prenant la voiture pour les y habituer (avant son départ, chaque chiot aura fait au moins 3 trajets en voiture). Nous les promenons en totale liberté en forêt, dans les prés ou autour d’un lac. Ils sont accompagnés d’un adulte de la meute qui les stimulera à découvrir cet environnement inconnu.

Puis nous faisons des sorties en ville, chiots dans les bras (pour ne pas prendre de risques sanitaires) afin de les habituer aux bruits de la ville, aux inconnus, aux voitures...

 

wp73dda956_0f.jpg
wp0fc487a5_0f.jpg
wpfa5b3172_0f.jpg

 

Les chiots bien habitués au port du collier vont aussi débuter la marche en laisse et en découvrir le principe.

 

 

Pour les familles, les visites et les choix vont débuter, je vous enverrai par mail le « livret de conseils » aux alentours des 6 semaines afin que vous ayez le temps d’en prendre connaissance et de préparer son arrivée.

 

Ils seront à nouveau vermifugés à 6 et 8 semaines.

A 8 semaines révolues, la 1ère vaccination et identification pratiquées chez notre vétérinaire. Les départs se font progressivement à partir de 9 semaines, maximum 2 départs par jour pour épargner à la maman une séparation trop brutale et prendre le temps nécessaire à chaque départ (prévoir en moyenne 1h30)

wp2ad68fbb_0f.jpg
wpa7b680de_0f.jpg

Les visites à l’élevage vont rythmer le quotidien des chiots, leur permettant de découvrir des gens d’allures, attitudes et odeurs variées. Beaucoup d’enfants se feront une joie de partager instants de tendresse et de jeux avec eux.

wp16c01818.png
wp373c62cb.png
Livret d’accompagnement du Val Chantellois, plus de photos ici.
wpab9ebc1a_0f.jpg
wpb9416d9f_0f.jpg
wp5d878249_0f.jpg
wpf7653874_0f.jpg
wp805c20ba_0f.jpg
wpb4f044db_0f.jpg
wp4abc8f02_0f.jpg
11 chiots se cachent dans le ventre d’Abby
La future maman est très entourée
Les chiots sont identifiés par leurs rubans

La caisse de mise bas et ses barres anti écrasement
Lampe infrarouge
Manipulations quotidiennes
Blog suivi de portée
wp0b18a522.png
Manipulations quotidiennes
Les yeux s’ouvrent
Les 1ers jeux
Les 1ères bouillies
L’espace litière
Le parc intérieur
L’heure du repas
Abby joue ses chiots
Stanley, un gentil papi
Chiots 6 semaines promenade au lac
Déjà accro aux écrans!
Chiots de 7 semaines, promenade dans les bois
Vidéo des chiots dans les bois
Vidéo: chiot 6 semaines apprends le assis
Vidéo: chiot 8 semaines maîtrise le couché
Vidéo: apprentissage marche en laisse
6 semaines
Les chiots surveillés de près
L’heure des départs

Pour en savoir plus, nous vous proposons la lecture de ces pages:
Voir plus de photos de la socialisation des chiots sur notre page facebook.
wpb084a43e_0f.jpg
wpba14144e_0f.jpg
wp421627cf_0f.jpg
wpc0182bbe_0f.jpg
wpea3e7057_0f.jpg
wp50662922_0f.jpg
wpf2d0bcc6_0f.jpg
wpbc700a51.gif
La prochaine portée prévue à l’élevage
wp33684529_0f.jpg
wp78af98ed_0f.jpg