wp4cb5e758.jpg
wpf9451294_0f.jpg
wp3ed025f3.jpg
wp313fda0f.jpg
wp7ba7a494.jpg
wpdc163225.jpg
wpcf4eb3c7.jpg

 

Les origines du golden retriever sont controversées. La race pourrait être issue d'un groupe de chiens du Caucase apparentés au leonberg, ramenés en Grande-Bretagne ou achetés en 1858 à un cirque russe par le futur Lord Tweedmouth1. Plus officiellement, en 1868, Lord Tewdmonth croise un wavy coated jaune à une femelle tweed water spaniel. Lors de la sélection d'autres races comme le setter irlandais et le chien de Saint-John sont probablement intervenues.

 

Le golden retriever est montré en exposition canine pour la première fois en 1909. Le nom, signifiant en anglais « rapporteur doré », fait référence à la couleur de son poil ou, plus exactement du poil de couverture qui prend l'apparence de fils d'or ou de blanc à la lumière. Cette race, enregistrée en Angleterre en 1913, a été développée pour servir de chien rapporteur, plus particulièrement pour de la chasse au gibier d'eau. La race a été reconnue en 1931 comme pure race en Angleterre.

 

En France, les premiers sujets sont importés en 1925, mais l'élevage ne démarre qu'après la Seconde Guerre mondiale et depuis les années 1990, le golden retriever est une race populaire2. On estime aujourd'hui la population française des goldens retrievers à près de 50 000 individus. En 1995, les naissances de goldens sont montées en flèche pour passer de 2 288 à 7 347 en 2004, 7 849 en 2005, et 7 891 en 2006. Il bat donc son cousin le labrador retriever qui lui a eu 7 849 naissances en 2005.

 

Histoire et Origine
du Golden Retriever
wp1380b55e_0f.jpg
wp1380b55e_0f.jpg
Si vous souhaitez aller plus loin dans l’historique du golden retriever, suivez ce lien :
wpfbab68e4.jpg
wpafa1cb0d.jpg
wp19536d3b.jpg